Les vêtements

La deuxième vie d’une maille

Déconstruire, reconstruire, déstructurer, restructurer, découdre, recoudre, découper, assembler, démonter, remonter, décolorer, reteindre, jeter, récupérer…..

Avec un pull mal aimé oublié dans le fond d’une armoire ou un gilet trop aimé, usé, troué, auxquels j’offre un bain d’eau bouillante ou un bain de teinture, un peu de broderie, parfois de la peinture, des ligatures, de la lino-gravure…, je réalise des vêtements intemporels et chauds, des parures de cou, des couvertures d’épaules…. Ce sont des pièces uniques créées pour passer du passé au présent.

Veste en tricot bouilli ; 25x60 cm

Veste en tricot bouilli ; 25x60 cm - avant

Acheter un vêtement…. Jeter un vêtement…. Entre ces deux mots, dans notre monde qui court, il y a souvent très peu de temps…

Robe en tricot bouilli à mettre en superposition ; 100x120 cm.

Robe en tricot bouilli à mettre en superposition ; 100x120 cm - détail.

Depuis 3 ans, en parallèle à mon travail « Art textile » , je donne une deuxième chance aux lainages qui croisent mon chemin…

Les parures de cou

Les parures de cou

Petits carrés de tricot bouilli et des cotillons peints à la main. De 60 à 120 cm de long.

Les parures de cou.

Petits carrés de tricot bouilli et des cotillons peints à la main. De 60 à 120 cm de long.

Les parures de cou.

Petits carrés de tricot bouilli et des cotillons peints à la main. De 60 à 120 cm de long.

Couvertures d’épaules

Couverture d'épaule.

Tricot bouilli, peinture, broderie.

Couverture d'épaule.

Tricot bouilli, peinture, broderie.

Couvertures d’épaules.

Tricot bouilli, peinture, broderie.

Couvertures d’épaules.

Tricot bouilli, peinture, broderie.

Couvertures d’épaules.

Tricot bouilli, peinture, broderie - détail

Couvertures d’épaules.

Tricot bouilli, peinture, broderie - détails.

Couvertures d’épaules.

Tricot bouilli, peinture, broderie - détail.

Inventer c’est rapprocher deux objets si différents et si éloignés l’un de l’autre que personne au monde ne pouvait imaginer ce rapprochement. Comprendre c’est admettre ce rapprochement inattendu et voir tout de suite le sens du nouvel objet et de ce mariage.

Il est impossible de créer une chose sans en détruire une autre… La nature ne procède pas autrement. Pour se perpétuer, elle se dévore.

La beauté déplace perpétuellement ses lignes. Un bel objet est une courte halte d’un mouvement perpétuel.

Jean Cocteau
Le passé simple
8 juillet 1953

Les jupes

Les jupes.

Tricot bouilli.

Les jupes.

Tricot bouilli

Les jupes.

Tricot bouilli

C’est par opposition à la société de consommation dans laquelle nous vivons que je trouve intéressant et surtout indispensable de récupérer ces milliers de mailles pour leur donner une « deuxième vie ».

Les jupes.

Les jupes.

Les jupes.

Les mailles

Tricot en lin, 2010